Textes

La Montre du Futur

By 25 janvier 2021 janvier 31st, 2021 No Comments

C’est par la volonté du curé de la paroisse que s’était faite la chose. Cette vénérable église du XVIè s. avait en quelque sorte reçu la marque du futur. L’homme ayant désappris à régler sa vie sur la course du soleil a perdu, par voie de conséquence, la principale notion de son existence, à savoir se situer dans ce continuum espace-temps à quatre dimensions. Un « déséquilibre » existentiel peut s’ensuivre et provoquer ce que l’on appelle communément « la perte du Nord ». Donc le temps réglé artificiellement et conventionnellement ne résout pas tous les problèmes de l’homme, liés à ses activités. Mais revenons à ce qui nous préoccupe ; le curé avait donc pris l’initiative de frapper les esprits par son clocher, haut de trente mètres, qui pointait vers le Ciel et le Soleil, et indiquait que le destin de l’humanité passait par le haut avant de redescendre vers le bas.

Le curé croyait bien sûr en Dieu ! mais très tôt il avait eu un goût assez vif pour les sciences en général, aussi avait-il appris que le Soleil régissait toute vie sur notre pauvre Terre qui tournait sur elle-même. Le lien qui nous unissait aux civilisations antiques fut vite trouvé avec ce repère fortement lumineux ; les égyptiens adoraient Rê, ils n’étaient pas si bête puisque Dieu se nimbait de sa lumière (quant au Scarabée sacré c’est par lui que le Soleil se manifestait, dans sa symbolique) et leurs pyramides pointent encore, aussi très haut vers ce Cosmos où résident peut-être tous les secrets de la création. Il fallait donc être utile et en même temps faire prendre conscience à ses paroissiens de l’importance du symbole et du signe ; car la parole s’est détachée de l’homme pour passer dans l’écriture et imprégner toute chose de sa construction.

Il fallait vivre son temps. L’humain d’avant Jésus-Christ était un païen, idolâtre, sans âme, trop joyeux, aimant les constructions imposantes et les belles choses en général ; il était naturellement voué à la décadence. Il connaissait les dieux, mais il ignorait le vrai Dieu et Allah le plus grand. Méprisables, voués au démon ces gens qui pratiquaient la philosophie et qui avaient inventé les mathématiques ! Ceux d’après Jésus-Christ, ceux-là avaient reçu la grande lumière et se sont jusqu’à présent aimés les uns les autres comme on leur avait prescrit. Vous dites les guerres entre chrétiens, celles qu’on appelle communément guerres de religion, l’inquisition, le massacre des infidèles au cours des croisades ou des indiens des Amériques et les Amériques qui rendent la pareille, à présent, aux autres chrétiens d’Afrique, des Balkans ou d’Irak où il y a plus de musulmans, quand même  ! Vous vous trompez monsieur, c’était nécessaire et pour la bonne cause. Les églises tombent en ruine, sauf celles qu’on restaure pour les montrer aux touristes, la mienne, voyez-vous, a le signe du futur et l’on y chante des louanges à qui on veut, à la vierge, à ce saint ou un autre et même à Dieu, accompagnées à la guitare électrique ! Le progrès démontre, tous les jours que nous sommes sur la bonne voie. Vous n’êtes pas croyant, vous ! d’ailleurs, je ne vous ai pas vu à la messe du dimanche, mais je vous aime bien, tranquilisez-vous. Si je devais compter uniquement sur les croyants, mon église serait fermée depuis longtemps. Et je vais vous le prouver ; sachez que les trois montres électroniques que vous pouvez admirer sur le clocher ont été financées en grande partie par des gens qui ne croient, ni en Dieu, ni en Diable et pourtant respectueux des traditions qui sous-tendent l’humanité. Pourquoi ces énormes montres avec ces grands chiffres rouges ? C’est parce qu’on les voit de très loin, ainsi depuis la montagne et la vallée, les gens peuvent se situer et se dire, il me reste tant de temps à parcourir cette espace jusqu’à la fin de cette journée et mon existence sera réglée comme cela ; leur regard qui monte vers le clocher les fait en quelque sorte aussi réfléchir et s’élever en esprit au dessus de leur sort commun. Ainsi, il n’est plus besoin d’aller en Egypte pour rejoindre le sacré.

error: Content is protected !!