Textes

Symétrie & Asymétrie

By 20 août 2021 No Comments

L’Homme formule des concepts et invente l’Objet ; le concept mène à l’Objet.

La Pensée féconde et les élucubrations sont favorables à l’Invention. Franchir la frontière métaphysique est une expérience fantastique. Le rêve est aussi producteur d’invention.

La complexité du cerveau permet d’engendrer, toujours, de nouvelles formes contenant des techniques aussi complexes. L’espèce humaine franchit de nouveaux horizons parfois insoupçonnés.

Nous sommes passés d’un Monde symétrique à un Monde asymétrique. Si bien que ce sont des minorités qui imposent leur Loi, grâce à une Oligarchie mise en place depuis des millénaires par de pseudo démocraties. Paradoxalement les peuples agissent ainsi contre leurs intérêts tout en restant une Force qui demeure souvent figée et soumise.

Dans tous les domaines l’asymétrie se voit et se fait ressentir. Les modes sont par excellence les vecteurs de cette asymétrie parfois grotesque ; l’Art est ainsi décadent et les pseudos autorités forcent les individus à le glorifier. En définitive cette asymétrie devient dissymétrie par son côté moche.

C’est un signe de dégénérescence pour les civilisations qui par leurs nouvelles modes perverses régressent, deviennent faibles et sont prêtes à se faire envahir. Rome a eu ce destin en plus de sa perversion des mœurs qui perdure encore au Vatican.

Sans équilibre, tout va à sa perte. La complémentarité heureuse, la symétrie autrement dit, favorise le bonheur d’être dans une société. La caricature mythique de David et Goliath n’a servi que d’exemple fallacieux  pour encourager certains petits esprits à s’imposer.

Le bancale, le gauchisme et son idéologie sont asymétriques et exercent une mauvaise influence sur la pensée. Il est à déplorer que quelques individus, bénéficiant de la protection des instances dirigeantes, aient le pouvoir de déstabiliser les sociétés.  Un nouvel Ordre Social s’établit changeant toutes les valeurs anciennes qui faisaient la grandeur et la beauté d’une Nation.

Ces différents passages au travers des âges de l’Être humain  le font mûrir en faisant des mues. Ses perceptions s’ouvrent et s’épanouissent toujours en des temps nouveaux dans le contexte de l’immersion de sa société où il trouvera le manger, le boire et la culture. Il se vêtira aussi différemment selon la mode imposée par les lobbies qui influencent non seulement les organismes de décision mais aussi toute production, tout ce qui se vend. S’enrichir est la préoccupation principale des grands groupes qui mènent le Monde. Le matérialisme a supplanté le spirituel et a transformé les individus en consommateurs.

On n’écoute plus les sages et qui plus est sont ridiculisés. La vieillesse au lieu d’être considérée comme naturelle devient une tare et l’euthanasie est avancée comme solution finale pour éradiquer les vieux. C’est un signe de la dissymétrie des peuples occidentaux dont les bases sont gauchies.

Tout est paradoxal et ambiguë ; la philosophie des grecs anciens qui devait être la racine d’un arbre aux magnifiques fruits, s’est sclérosée et l’arbre a dépéri à Rome. La civilisation romaine a mis splendeur et horreur en constante opposition.

La Grèce était asymétrique avec ses colonies en Sicile et au bas de la péninsule italique. Cette disposition géographique a provoqué la chute de sa civilisation. Plus tard la Grèce a perdu ses extensions en Asie mineure et son territoire s’est rétréci. Non seulement elle a perdu en surface mais elle a été aussi envahie. Les grecs nouveaux  métissés d’ottomans n’ont plus les qualités des grecs anciens ; ils en ont perdu toutes les caractéristiques.

Et pourtant les créateurs qui font avancer les nouvelles techniques sont obligés d’observer scrupuleusement la symétrie, le rapport à l’humain et parfois par anthropomorphisme. Regardons une voiture et nous discernons un visage humain ; l’ergonomie doit épouser les formes humaines ; les outils s’adaptent à la main pour rendre plus aisé leur manipulation et les rendre plus efficaces ; et l’ergonomie s’applique  dans plusieurs autres domaines.. La symétrie devient une règle pour maintenir les équilibres.

Des groupes d’humains s’écartent de la norme pour se servir de l’asymétrie et imposer à la majorité leurs concepts et leur idéologie. Les gens normaux perdent leur force mentales deviennent passifs et subissent la domination aberrante de ces groupuscules parvenus au Pouvoir. Un Monde en déséquilibre permanent devient malade et va à sa perte inéluctablement.

error: Content is protected !!